TourTer3 Fablet Article 4

Gabriel Fablet

Résumé


Le phénomène des « lits froids » et la question plus générale de la performance du parc d’hébergement constituent une problématique classique et récurrente dans l’économie des sports d’hiver, et ce particulièrement pour les stations dites « intégrées ». À défaut d’alternatives crédibles en faveur de la réhabilitation, le discours dominant plaide pour la nécessité d’une mise en marché constante et régulière d’hébergements neufs jugés indispensables au maintien de l’activité. Conjugué aux dispositifs de défiscalisation et sous la pression des promoteurs, cet argumentaire contribue à alimenter la persistance d’un phénomène de « fuite en avant immobilière » dont les conséquences en termes de consommation de ressources questionnent.
L’idée principale défendue dans cet article repose sur l’hypothèse que ce phénomène constitue le symptôme majeur d’un mode de développement structurellement dépendant de la construction pour assurer sa viabilité. En s’appuyant sur un échantillon de stations tarines, ce papier vise donc à décrypter la nature des liens entre performance touristique et dynamiques de croissance urbaine.

Mots-clés


Stations de sports d’hiver; immobilier de loisirs; croissance immobilière; modèle de développement touristique; stratégies locales de planification

Texte intégral : PDF