L'arrière-pays d'Essaouira : d'une touristification spontanée à une mise en tourisme planifiée

Sanaa Nakhli

Résumé


Le tourisme rural entrepris dans l’arrière-pays d’Essaouira se
présente en deux situations : une situation amorcée initialement
par une volonté locale spontanée, et plus précisément d’acteurs
notamment européens, et une autre engagée par les acteurs
institutionnels (du centre notamment) prônant la maitrise et le
développement de cette activité dans un cadre normatif et
réglementaire.
En effet, l’arrière-pays d’Essaouira connaît actuellement sous
l’effet d’une touristification spontanée une dynamique
remarquable qui se manifeste par l’occupation progressive de
l’espace par des hébergements et des équipements à des fins
touristiques (création de maisons d’hôte notamment), par un afflux
considérable de touristes et par des retombées diverses sur le
milieu d’accueil en termes socio-économiques (développement de
l’hébergement chez l’habitant, valorisation de la restauration
locale à travers les produits de terroir, multiplication des
associations intéressées par le tourisme rural…). Il est donc
question dans cet article de décortiquer et de comprendre la genèse
du processus de cette touristification, son évolution, ses acteurs et
ses impacts territoriaux, ainsi que les tentatives jusqu’au là timides
de la mise en tourisme de ce territoire qui a su créer sa propre
identité et sa propre destination touristique.

Mots-clés


Touristification; mise en tourisme; acteurs locaux; performance touristique territoriale

Texte intégral : PDF